Manque de médecins dans les urgences

Vendredi, mai 12, 2017

Les urgences de Jeffery Hale et Chauveau compte 83 quarts de travail vacants au cours des mois de mai à septembre. Le CIUSS de la Capitale-Nationale sollicite l’aide et la disponibilité des médecins de famille afin de couvrir ces quarts de travail. Les autorités sont dans l’obligation de couvrir les urgences en vertu du régime d’activités médicales (AMP) mis en place en 2003. Pour les médecins qui ont obtenu leur permis de pratique depuis le 1er juillet 2016, pourrait se faire valoir une réduction de 30% de leur rémunération s’ils ne respectent pas leurs AMP. Ces derniers ont comme objectifs d’assurer les soins prioritaires dans toutes les régions du Québec, dont la couverture médicales des urgences en tout temps et une meilleure répartition des médecins entre les régions et en fonction des priorités.

Depuis 2015, les AMP veulent que les médecins prennent en charge des patients au bureau. En voyant la diminution des médecins à l’urgence, le Ministre de la Santé et des Services Sociaux, Gaétan Barrette, a modifier l’entente afin que les médecins d’urgence n’aient plus à faire de la prise en charge de patients, mais à consacrer quelques heures, au sans rendez-vous, par semaine dans une super-clinique.

Les urgences de Jeffery Hale et Chauveau peuvent s’apparenter à des super-cliniques par les heures limitées,  ils ne peuvent recevoir des ambulances  et l’absence de salles de chirurgie.

 

Pour consulter davantage des articles à ce sujet :

LE SOLEIL, 10 mai 2017. Urgences sans médecin : huissiers possibles, mais pas nécessaire, dit Barrette [En ligne] http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/sante/201705/10/01-5096516-urgences-sans-medecin-huissiers-possibles-mais-pas-necessaires-dit-barrette.php

LE SOLEIL, 11 mai 2017. Urgences sans médecin : aucune loi ne prévoit le recours aux huissiers [En ligne] http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/sante/201705/11/01-5097009-urgences-sans-medecin-aucune-loi-ne-prevoit-le-recours-aux-huissiers.php